Le métier


Définition du métier

Evaluer l'état de santé d'une personne et analyser les situations de soins. Concevoir, définir et planifier des projets de soins personnalisés.

Dispenser des soins de nature préventive, curative ou palliative visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé.

Réaliser l'éducation thérapeutique et l'accompagnement des patients.

 

Vous pouvez consulter la fiche métier de la Fonction Publique Hospitalière, en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.metiers-fonctionpubliquehospitaliere.sante.gouv.fr/pdf/metier.php?idmet=2

 

Définition du soignant à l'Institut de Châteaudun

Au-delà de la définition générale du métier, l'équipe pédagogique de l'IFSI-IFAS de Châteaudun a choisi de préciser ses choix et ses orientations en ces termes :

Etre soignant, c’est répondre à la demande de la personne qui a besoin de soins. Chaque professionnel y participera en fonction de son diplôme, par exemple : diplôme d'Etat d'aide-soignant, diplôme d'Etat d'infirmier.

Pour apporter réponse à la personne qui a besoin de soins, il est essentiel qu'elle puisse exprimer sa demande, la formuler en toute connaissance de cause, et qu'elle se sente entendue et respectée.

Aussi, le soignant doit-il être capable :

  • de permettre la parole de la personne soignée et/ou de son entourage,
  • de détecter et de respecter les valeurs de la personne soignée,
  • d’expliquer clairement et avec exactitude les informations nécessaires pour que la personne soignée formule une demande éclairée,
  • de réaliser des soins de qualité : relationnels, éducatifs, techniques ; en s’assurant de la compréhension de ce qu'il dit et de ce qu'il fait par la personne soignée,
  • d’exercer sa mission dans le respect des règles professionnelles.

Le soignant s'engage à prendre soin de la personne dans le respect de la dignité de celle-ci, c’est-à-dire qu’il va réaliser les actes et les activités que la personne réaliserait seule si elle en avait la possibilité. Le soignant ne porte pas de jugement. Il n'a donc pas à imposer à la personne soignée ce qu'il croit bon pour elle, il doit recueillir ce que souhaite la personne et le réaliser en utilisant ses connaissances professionnelles.

En conséquence, en faisant référence à Walter HESBEEN, infirmier et docteur en santé publique, il n’y a pas :

-  de petite ou de grande maladie,

-  de petite ou grande situation de soin, voire de situations inintéressantes,

-  de petit ou de grand acte de soin,

-  de petit ou de grand professionnel de soin,

-  de petit ou de grand patient.

Tous les patients sont uniques, dignes d'intérêt, quel que soit leur âge, leur situation de vie, leur culture, leur pathologie.

Journée Portes Ouvertes

Le samedi 26 janvier 2019 de 10h à 17h.

CONCOURS AIDE-SOIGNANT

Le dossier d'inscription pour le concours sera disponible à partir du lundi 07 janvier 2019.